© Design par Rize
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Ka'Lanu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Commandant - Noremashita
Messages : 26
Date d'inscription : 12/08/2016
Age : 17
MessageSujet: Présentation de Ka'Lanu   Dim 27 Nov - 23:45





Nom : Ka'Lanu
Espèce : Corbeau à nuque blanche, Corvus albicollis
Rang/Faction : Commandant / Noremashita
Élément(s) contrôlé(s) : Terre, Air, Feu
Age : 4 ans
Famille : Un père contrôlant l'air (décédé), une mère contrôlant la terre et les plantes (certainement décédée), un grand-père contrôlant le feu (décédé).



Physique


Ka'Lanu est un grand corbeau noir de jais, possédant une lune plumes blanches sur la nuque. Un corbeau à nuque blanche des plus ordinaires, si l'on excepte les nombreuses cicatrices qui taillent son plumage. Chacune d'elle porte une histoire, et une bataille. C'est toujours le plumage fraîchement nettoyé et soigné qu'il ira se présenter aux autres oiseaux. Son oeil droit est d'un noir tout aussi brillant que son plumage, alors que son oeil gauche est d'un blanc grisâtre et aveugle. Celui-ci tourne sans cesse dans son orbite, d'où son surnom de "Corbeau-zombie".



Caractère


Ka'Lanu est avant tout d'un calme perturbant en toute situation. Aucun sentiment ne semble émaner aussi bien de ses mots, ni de son attitude, c'est d'ailleurs pour cela qu'en plus de son rôle de commandant, il a pour tâche de s'occuper des prisonniers, et ce dans tous les sens du terme. Grand orateur, il apprécie surtout son statut de commandant pour les discours de guerre qu'il lui permet de prononcer. Comme tout oiseau de Noremashita, il supporte pleinement les motivations d'Hym'Bran, ainsi que de son successeur.



Histoire


Plic, ploc.

Dans une cavité rocheuse et humide, un petit oeuf tremblotait. son occupant semblait bien décidé à en sortir, envoyant de grands coups dans la coquille, sous les yeux de ses deux parents.

- Chéri, le petit est en train d'éclore!
- Kkkroi? J'arrive ! C'est une fille ou un garçon?
- Attends un peu, il n'est pas encore là, mais il arrive!

La future mère tapota délicatement dans la coquille du bout du bec, aidant l'oisillon à sortir.

- Regardes, il est adorable! On devrait l'appeler Lunak.
- Comme tu veux, ma belle.

Lunak, petit oiseau noir au duvet poisseux, piaillait de toutes ses forces, mendiant son premiers repas, ailes frétillantes et bec en l'air. Il avala sanspeine le petit insecte que lui donna sa mère. Cependant, cela ne semblait pas l'avoir rassasié. Le petit continuait de frétiller, manquant de s'écrouler à chaque mouvement.

- Aija, je vais lui chercher quelque chose à se mettre sous le bec. Veilles sur lui.

Le petit oisillon cessa de frétiller, fixant les grandes ailes que son papa étendit avant de prendre son envol.

- Oui, Lunak, toi aussi tu voleras aussi bien que ton papa un jour, dit la mère à son petit en lui nettoyant son duvet.

____

- Hey, P'pa, regardes! Je vole!

Lunak sautait de branche en branche, déployant à peine ses ailes. Le bois craquait sous son poids, cédant presque à chaque fois qu'il posait ne serait-ce qu'une serre sur l'écorce.

- Déjà, mon fils, il va falloir que tu apprennes à étendre tes ailes et atterrir en douceur.
- Mais non, regardes!

Le jeune sauta sur une branche morte, qui céda sous son poids. Le petit lâcha un croassement de terreur, battant des ailes frénétiquement, jusqu'à ce qu'un courant d'air montant le transporte sur une branche plus solide.

- Heureusement que je peux contrôler le vent.
- Hé, mais moi je peux contrôler le feu! Et ça, ni toi ni maman n'y arrives!, fit le petit en bouffant ses plumes de fièreté.
- C'est vrai, mais ce n'est pas le contrôle du feu que t'as appris ton grand-père qui va te sauver d'une tempête ou d'une chute inattendue. Mais passons, aujourd'hui, tu devras battre des ailes le plus fort possible pour prendre de la hauteur. Voler en te laissant porter est acquis, il te faut maintenant travailler ta puissance pour l'envol. Alors déploies tes ailes, et penses à bien lâcher la branche avant de t'envoler.

Le petit sauta le plus haut possible, mettant toute la force qu'il pouvait dans chaque battement d'aile, montant dans les airs à une vitesse qui le surprit lui-même, soutenu par les courants d'air de son père qui lui empêchaient de tomber.

- C'est bien, continues Lunak!
- Ouais, t'as vu ça, je vole!

Le petit dépassa la cime des pins, et resta quelques instants en surplace, sur le courant d'air que créait son père.

- Wahou, la vue est magnifique d'ici, fit-il en observant pour la première fois la Vallée des Brumes vue du ciel.

Au loin, il pouvait apercevoir le Mont Blanc, dans la brume. Cependant, on pouvait discerner la neige qui recouvrait la grande montagne. Son admiration du paysage s'interromput lorsqu'il crût entendre son père lui demander de revenir depuis le pin familial.

- P'pa?

Le courant d'air avait cessé de porter le jeune oiseau, qui battait à présent deux fois plus fort des ailes.

- Heu, P'pa? Tu peux m'aider à redescendre, s'il te plaît?

Lunak fixait le pin où se situait son nid, espérant l'arrivée de son père. Remarquant du lierre s'étendre et grandir sur le sommet pin, le petit appela sa mère. Peut-être était-elle en train de remodeler le pin de façon à aménager une plus grande cavité?

Une grande branche de ronce émerga subitement de la cime des arbres, emprisonnant un corbeau de ses piquants. Horrifié et paralysé de peur, le petit ne pouvait détacher ses yeux de la scène. La ronce grandit jusqu'à apporter sa victime devant Lunak, qui reconnut son père. Celui-ci tenta de dire quelque chose, mais la ronce se ressera autour de son corps, l'empêchant de respirer. Devant cette vision d'horreur, Lunak sentit le peu d'énergie qu'il lui restait s'envoler. Les ailes paralysées, il ne put voler plus longtemps, tombant dans les conifères, qui s'enflammaient sur son passage.

___

Lunak ouvrit les yeux. La nuit était tombée, et une demie-Lune brillait en haut des arbres. Le corbeau se releva avec difficulté, et s'ébroua, pensant de toutes ses forces qu'il venait d'émerger du pire cauchemar de sa vie.

Le sol et les branches cramoisis lui prouvèrent le contraire. Là où se dressait autrefois le pin familial se trouvait une petite clairière brûlée, entourée d'un mur de ronces et de lierre infranchissable. Lunak se percha au sommet d'une grande souche brulée, et appela de toutes ses forces ses parents, appelant à l'aide aussi fort qu'il le pouvait.

- Petit, pourquoi tu cries comme ça?

Sursautant, Lunak fit par réflexe un cercle de feu autour de son perchoir, gonflant ses plumes, fixant l'inconnu à la voix grave qui s'avérait n'être qu'une petite mésange bleue.

- Woh, je ne vais pas te faire de mal, hein. Dis-moi, comment t'appelles-tu, et pourquoi appelles-tu à l'aide?
- M'appelles Lunak. J'ai perdu mes parents.

La mésange baisse la tête, l'air confuse.

- Oh, petit, je suis désolée... J'ai bien peur qu'ils ne soient partis dans cet incendie.
- Qu-Quoi?
- Nous-mêmes nous avons échappées de peu aux flammes, aux ronces et au lierre qui nous assaillaient.
- Qui ça, vous?

Une nuée de petites mésanges bleues sortit d'un buisson, chacune babillant à propos de l'incendie.

- Nous tous.

Le corbeau fondit en larmes, éteignant ses flammes et faisant flétrir les plantes.

- Lunak, je sais que tu ne le voulais pas...
- Mais c'est pas moi, j'vous jure!
- Petit, on peut t'apprendre à mieux contrôler les éléments. Pouvoir ne serait-ce qu'en utiliser trois à ton âge est une prouesse, tu n'as pas à t'en vouloir si tu...

Lunak se jeta sur la mésange, l'écrasant sous sa serre, les yeuxn brillants de rage.

- Ce n'est pas moi qui ait fait ça.

Au même moment, des plantes grimpantes sortirent de la terre et s'enroulèrent peu à peu autour du petit passereau.

- Lunak, s'il te plaît, calmes toi, et fais-moi revenir ces plantes d'où elles viennent!

La mésange se débattait, tentant tant bien que mal d'échapper à la serre du grand oiseau et aux plantes.

- Qui me dit que ça n'est pas toi ou un de tes amis qui fait ça?
- Oh Lunak, tu penses vraiment que j'essaierais de m'enfuir devant mes propres plantes?! Allez, par pitié, demandes à tes plantes de flétrir!
- Je- je le penses très fort, là. Je veux plus faire de mal.

Les plantes flétrirent instantanément. Ka'Lanu lâcha le petit oiseau, qui s'extirpa des plantes grimpantes.

- Oh, merci, Lunak. Vraiment!
- De... De rien. Je veux bien que vous m'aidiez. Je n'ai plus d'endroit où aller, je suis un monstre.
- Mais non! Allez, viens avec nous. Nous allons dans un endroit où il y a plein d'autres oiseaux comme toi.
- Quel endroit? C'est loin? Je ne sais pas encore très bien voler, c'est la première fois que je bats des ailes.
- Nous allons à Noremashita. Ne t'inquiète pas, on fera des pauses si tu es fatigué.

Le groupe prit son envol, tout droit en direction de cette mystérieuse contrée que l'on nommait Noremashita.

___

- Lunak... Maintenant que tu as appris à maîtriser tes éléments et à te battre, par mes pouvoirs de mentor, je te renommes Ka'Lanu. Un nom digne, pour un corbeau puissant, déclara solennellement la petite mésange bleue.
- Je ne te décevrai pas, Mina. Ni toi, ni ton groupe, ni le Nouveau Hym'Bran.
- Oh, d'ailleurs, en parlant de lui, il te demande à sa grotte. Je penses qu'il a entendu parler de ta puissance, Ka'Lanu.
- Bien, j'y vais donc.

Le corbeau écarta ses ailes, planant en se laissant porter par les courants qu'il créait. Oui, en effet, il avait appris à maîtriser avec brio ses trois éléments: la terre, l'air, et le feu. Il se demandait bien ce que le nouveau Hym'Bran lui voulait. Simplement le féliciter, peut-être.

La grotte du chef de Noremashita ne se trouvait pas loin du camp d'entraînement. Il ne fallut à Ka'Lanu que quelques minutes pour l'atteindre. Le corbeau se posa sur la plateforme destinée aux invités,  baissant la tête.

- Ah, Ka'Lanu. Mina m'a beaucoup parlé de toi. On dit que tu maîtrises mieux les éléments que quiconque, ici. C'est pour cela que je t'ai fait venir ici. Je souhaiterais te nommer Commandant de cette armée. Tu as fait tes preuves, tu es respecté. Tu es fort, aussi bien dans la maîtrise de tes éléments qu'en combat. Tu es le mieux placé pour occuper ce poste. Par ailleurs, je souhaites te confier les prisonniers. Car là aussi, lors de ton entraînement, tu as fait tes preuves, et que tu nous as permis d'obtenir des informations pour le moins précieuses.

Ka'lanu se réjouit de ses compliments. Ce fut sans hésitation qu'il répondit à son supérieur:

- J'accepte. Pour Noremashita, pour ces valeurs que nous défendons.

Fortis antepollere aeger.



De l'autre côté du miroir

Prénom : Pomme
Age : 16 Pommes
Surnom : Ka, Lala, Teletubbies, Blublue, Pomme
Comment as-tu découvert le forum? : Je l'ai créé, c'est mon enfant <3
Comment le trouves-tu? : C'est logique d'aimer ses enfants mêmes s'ils sont pas parfaits je pense :3
Codes du règlement : Mwehehe je m'auto-valide ~ Pomme

©Shaneliae | Never Utopia



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Dernière édition par Ka'lanu le Jeu 26 Jan - 15:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oiseaux-des-5-mondes.forumactif.org
avatar
Commandant - Noremashita
Messages : 26
Date d'inscription : 12/08/2016
Age : 17
MessageSujet: Re: Présentation de Ka'Lanu   Lun 23 Jan - 22:40

Présentation terminée -

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oiseaux-des-5-mondes.forumactif.org
 
Présentation de Ka'Lanu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle musique pour ma présentation?
» Présentation de ma petite famille de poilus....
» Présentation du cheval tobiano
» Modèle Fiche de Présentation d'Aquarium
» Présentation de mon bac 450l !!! RIP !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les oiseaux des 5 mondes  :: Bibliothèque :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: